Se faciliter la vie et dépenser moins en planifiant ses repas

Planifier ses repas nous facilite la vie grandement en semaine même si cela demande quelques efforts pour prévoir ses repas, les courses nécessaires ainsi qu’un peu plus de cuisine le dimanche. Cela permet aussi de perdre du temps et de l’argent en retournant plusieurs fois dans la semaine acheter ce qui nous manque. A chaque passage en supermarchés, on risque fort de mettre dans son caddie plus de marchandise que nécessaire et par conséquent de dépenser bien plus que prévu.

Dans cette rubrique et avec ce premier ‘meal plan’ (planification de repas), je vous fais quelques suggestions issues de mes projets pour la semaine. Il ne s’agit pas de batch cooking complet, c’est-à-dire de cuisiner une seule fois le weekend pour toute la semaine mais de quelques plats préparés à l’avance sur mon temps libre dans la semaine en fonction de mes horaires de travail mais aussi préparés et congelés soit prêt à être réchauffés soit semi préparés mais qui m’avancent grandement dans la préparation de mes repas quand j’ai beaucoup moins de temps.

Après plusieurs tentatives infructueuses en adoptant les fiches de plusieurs personnes qui les ont partagées sur les réseaux sociaux, je me suis rendue compte qu’il me fallait en créer une plus efficace et adaptée à mes propres besoins.

J’ai donc gribouillé lesdites fiches toutes prêtes, les ai déchirées, abandonnées, reprises pour coucher sur les papiers mes constats et critères afin de créer ma fiche, qui j’espère, pourra vous convenir ou vous aider à créer la vôtre.


Mon premier constat est que j’essayais de reproduire le même fonctionnement que ces Youtubeuses que je suis, à savoir inscrire le weekend précédent tous les repas directement dans les cases précises des jours de la semaine. Or, il y avait des imprévus, des erreurs dans la planification quant au temps possible pour cuisiner, des coups de fatigue, des oublis de courses et j’en passe. Je me sentais donc en situation d’échec et ça me frustrait car j’entrevoyais quand même le bénéfice de la planification.

J’ai donc fini par établir mes critères en fonction de mes besoins :

·  Avoir le courage d’ouvrir le frigo, le vider et éventuellement le nettoyer pour répertorier les aliments qui me restaient et ceux qui devaient être consommés rapidement. Par ailleurs, en nettoyant mon frigo une fois par semaine, cela ne me prend pas très longtemps car il est fait régulièrement. Je réduis au maximum les pertes. Je me suis aussi facilitée la tâche en achetant des bacs transparents. C’est plus facile à nettoyer sous le robinet et en les tirant des étagères, je vois plus facilement ce qui est à l’intérieur et ceux sur toute la profondeur du réfrigérateur au lieu d’avoir des trucs et bidules qui finissent par moisir tout au fond. Enfin, je viens d’acheter des tapis d’étagères à frigo que je retire et passe en machine. Pour être tranquille, j’en ai acheté deux jeux. Comme ça, je peux les remplacer par les tapis propres et tranquillement laver et faire sécher les autres. Je réorganise mon frigo et répertorie plus vite ce qui reste.

·  Je note sur ma fiche ce que j’ai déjà dans mon frigo et si j’ai une cave et/ou un cellier, un congélateur, je jette un petit coup d’oeil sur mes réserves.

·  Je prévois ensuite une liste de repas suffisante pour toute la semaine à partir de ce que j’ai mais aussi de ce qui me fait envie, ce qui est en promotion mais aussi ce qui est rapide pour les jours où je n’aurais pas le temps ou le courage de préparer un repas qui me demandera trop de temps.

·  Je note ces repas en vrac dans la colonne de gauche.

·  Ensuite, soit je laisse ainsi sans remplir les les cases des jours dès le début et je les remplis au fur et à mesure à paritr de ma colonne de plats inscrits à gauche, soit je dispatche les différents plats (ce qui l’aide à une meilleure prévision) en les cochant dans la colonne une fois répartis MAIS je me dis que ça n’est pas gravé dans le marbre en cas d’imprévus. Dans ce cas, je fais les modifications rapidement au moment venu en faisant des flèches sur les plats inscrits dans les cases jours ou en les barrant.

·  Je prévois d’inscrire dans quel cahier ou classeur que je garde à portée de main, se trouvent lesdites recettes si je ne sais pas les faire de tête.

·  Enfin, je prévois une dernière ligne où j’inscris les ingrédients qui me manquent et que je dois acheter quand je vais faire mes courses le samedis ou en tout début de semaine (puisque le weekend, je peux souvent confectionner des repas avec des produits qui me restent). Pour ne pas emporter et risquer de perdre ma fiche, je la prends en photo sur mon portable dès qu’elle est faite.

·  Enfin, je mets cette fiche sur mon réfrigérateur avec des aimants et en fin de semaine, je la conserve dans une pochette. Ainsi, quand je suis en panne d’inspiration, je retourne sur mes planifications car on oublie parfois des plats qui étaient bien, rapides, simples et bons et on se dit ‘Mais c’est vrai que je faisais ça avant. J’avais complètement oublié.’

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.