Moudre ses épices

Oui, c’est un gadget, je vous l’accorde. Son utilité est limitée, très certainement mais… prenez le temps de le regarder. Vous voyez ? Oui, il est beau ! Je l’ai acheté au bazar à Istanbul. J’étais tombée sous le charme de ce petit objet qui, d’après le vendeur allait me rendre service.

J’avoue qu’après avoir joué une ou deux fois avec, il a trouvé une place en tant objet décoratif au milieu de mes épices jusqu’à aujourd’hui.

On se sert tous et toutes de thym séché et ce que je n’aime pas trop dans le thym séché, c’est qu’il devient dur et désagréable sous la dent, même après avoir mijoté dans un plat. Ou alors, je n’ai encore trouvé la façon de le réhydrater et de l’assouplir correctement !

Quoiqu’il en soit, je me suis dit ce soir que je devais mettre mon thym séché réduit en poudre dans ma soupe et non tel quel, et  là… j’ai repensé à mon petit moulin à épice. J’ouvre la petite trappe du dessus, y glisse mon thym séché, quelques petits tours et j’obtiens vraiment un résultat satisfaisant ! (dans la petite coupelle jaune sur la photo)

En mangeant ma soupe de pois cassés ce soir, je n’avais pas des feuilles de thym séchées qui se promenaient dans ma bouche aussi désagréables que de petites aiguilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.