Sauce tomate traditionnelle comme là bas

Partagez:
Recette de le coulis de tomate en bocaux à la fin de l’été

recette de sauce tomate traditionnelle comme là bas


1 - Dans ma famille, on fait le coulis de tomate en bocaux à la fin de l’été. Il s’agit dans un premier temps  de tomates équeutées, lavées, débarrassées de leurs parties endommagées,  coupées  en petits morceaux, écrasées  ensuite, à la main.

Il vaut mieux prendre des tomates italiennes pour faire votre coulis pour la bonne et simple raison qu’elles donnent plus de jus.

2 – Dans un grand faitout, portez  les tomates à ébullition sans les faire brûler toutefois. Ajoutez les quartiers écrasés au fur et à mesure dans le faitout sans stopper l’ébullition. Pour cela, n’ajoutez vos tomates découpées et écrasées que petit à petit. Pourquoi prendre cette précaution, me direz-vous ? Eh bien pour éviter que la sauce ne se sépare ensuite dans vos bocaux. Une fois les derniers quartiers ajoutés, laissez encore mijoter cinq à dix minutes. Remuer régulièrement et veillez à ne pas faire brûler le fond sinon toute votre sauce tomate sera à jeter. Par conséquent, il ne faut pas un feu trop vif !

3 - Une fois cette étape réalisée,  égouttez les tomates  dans une passoire sinon, votre sauce tomate sera bien trop liquide !

4 - Ensuite, trois solutions s’offrent à vous :

  • soit vous optez pour un moulin à coulis électrique (le top du top ! Surtout moins fatigant).
  •  soit un moulin à coulis manuel et là, vous devrez tourner la manivelle en tenant votre appareil (je vous conseille de demander à quelqu’un de vous aider dans ce cas).

  • Cette machine permet de réduire les tomates en coulis d’un côté et rejeter la peau et les pépins de l’autre. Nous repassons la partie pépins et peau une à deux fois dans la machine afin d’extraire un maximum de coulis et de saveur.

  • Si vous faîtes une petite quantité de coulis, juste pour vos lasagnes par exemple, (et surtout si vous n’avez pas de machine à coulis), à ce moment là, utilisez, tout simplement ce bon vieux moulin à légumes. Cependant, dans ce cas, je vous conseille vivement de peler vos tomates avant, en les faisant blanchir une petite minute, ce qui rend la tâche plus facile.

  • 5 – Une fois le coulis obtenu, remettez-le à mijoter pour le faire réduire jusqu’à la consistance voulue. A vous de voir quelle épaisseur de sauce tomate vous préférez. Veillez cependant, à la tourner régulièrement pour mieux vous rendre compte de son épaisseur entre autres (l’épaisseur de la sauce tomate ne sera pas la même en  bas et en haut de votre faitout). Encore une fois, faites bien attention de ne pas  la faire brûler.
    6 - Pour finir, après avoir bien lavé les bocaux et brièvement ébouillanté et positionné  les caoutchoucs servant à les fermer hermétiquement, je mets  quelques feuilles de basilic lavées au fond du bocal, un peu de gros sel, pas trop,  le coulis de tomates fraîchement passé et encore bouillant, et je ferme le bocal que je mets dans un stérilisateur ou un énorme faitout. Je glisse entre les bocaux des torchons de vaisselle propres pour qu’ils ne se cassent pas en s’entrechoquant lors de la stérilisation. Ensuite, une fois le stérilisateur rempli de bocaux, je couvre le tout d’eau en dépassant les  bocaux d’environ 5 centimètres et je laisse sur le feu environ ¾ d’heure (pour des bocaux d’un litre)  à partir du moment où l’eau se met à bouillir.

    Il est vrai que cette recette de coulis de tomate est un peu longue (tout dépend aussi de la quantité que vous avez à faire), mais je vous garantie qu’elle en vaut la peine et quant vous en avez besoin, vous n’avez plus qu’à déboucher un pot, la cuisiner un peu et le tour est joué. Toutes les saveurs de l’été sont entrées dans votre cuisine !

    Diaporama

    Recevez notre lettre d'information