Des lasagnes bolognaises à s’en lécher les babines !

Partagez:
Voici un plat complet que l’on peut même préparer à l’avance en arrêtant la cuisson un peu avant la fin et congeler ou garder pour réchauffer au moment voulu, ce qui vous permettra de rester avec vos amis ou votre famille. Succès garanti ! On vous en redemandera.

Vraie recette italienne, des lasagnes bolognaises


Pour 8 à 10 gros mangeurs !

1 Préparez 1 ½ litre de coulis de tomate (recette traditionnelle donnée  dans « Sauces ») ou si vous n’avez pas le temps, ni l’envie, acheter la même quantité en magasin.

Quelque soit le cas, il faut cuisiner votre coulis, cela ne vous demandera pas trop d’efforts pour un résultat très satisfaisant.

Ingrédients pour la sauce tomate cuisinée :

  • 2 grosses gousses d’ail ou quatre petites
  • ½ oignon
  • Huile
  • Sel
  • Poivre
  • Petit bouquet de thym
  • Une poignée de parmesan râpé
  • Une petite feuille de menthe
  • Quelques feuilles de basilic le cas échéant 

Cuisiner sa sauce tomate ou son coulis :

Dans une casserole à fond épais de préférence, mettre un filet d’huile, le demi oignon et les gousses d’ail coupés en petits dés, faire blondir quelques secondes. Verser le coulis de tomate, tournez. Salez, poivrez, remuez à nouveau.

Attachez à de la ficelle de cuisson un petit bouquet de thym et le plonger dans la sauce en laissant la ficelle à l’extérieur pour pouvoir l’attraper facilement en fin de cuisson. Rajoutez la petite feuille de menthe coupée en lanières et quelques feuilles de  basilic éventuellement si le coulis n’en contenait pas déjà.

Laissez mijoter la sauce une quinzaine de minutes en remuant de temps en temps.

Râpez un morceau de parmesan jusqu’à ce que vous en obteniez une bonne poignée que vous plongerez dans la sauce et remuez pour bien mélanger. Laissez mijoter quelques minutes avant l’étape suivante. Goutez pour  vérifier l’assaisonnement et surtout, réservez en un peu à mélanger à un peu de béchamel pour « réhydrater » le plat, tout à la fin, quand votre plat sera prêt. (On ne sait jamais)

2 – Etape suivante rajoutez 1 ½ de viande hachée de bœuf et laissez mijoter environ une vingtaine de minutes.

3 – Préparez 0,5 litre de sauce béchamel :

Ingrédients pour la sauce béchamel :

  • 35 g de beurre
  • 2 g de sel
  • 10 g de farine
  • 500 g de lait
  • 1 g de noix de muscade râpée ou en poudre
  • 0,5 g de poivre (pas facile je sais, mais c’est juste pour vous donner un ordre d’idée)
  • Préparation de la sauce béchamel :

    Dans une casserole, faites fondre le beurre à feu doux.

     Ajoutez le sel et la farine. A l’aide d’une cuillère en bois, mélangez  à feu doux afin d’obtenir un mélange bien homogène. Laissez cuire une à deux minutes.

    Versez le lait froid tout en fouettant le mélange vivement pour éviter la formation de grumeaux.

    Salez, poivrez et ajoutez la noix de muscade. Mélangez le tout sans arrêt (c’est la partie la moins agréable, je l’avoue mais ce n’est pas bien méchant). Le fait de mélanger sans arrêt évite d’une part que le fond n’attache mais également qu’une vilaine peau ne se forme  à la surface de votre sauce.

    La sauce est prête quand elle « nappe » votre cuillère, autrement dit, lorsque vous ressortez la cuillère et que vous y passez votre doigt, le trait formé par le passage de votre doigt et révélant la matière de votre cuillère  reste intact et n’est pas recouvert par la sauce comme il le serait, sans manquer, par une sauce liquide.

    Avant de réserver votre sauce au chaud et de vous en servir, goûtez la pour en vérifier l’assaisonnement et rectifiez le cas échéant. Cela peut éviter des petits désagréments.

    Conseil :

    Faites votre sauce plutôt épaisse car elle donnera plus de consistance au tout une fois mélangée à la sauce tomate qui, elle est plus liquide.

    4 Une fois les deux sauces prêtes, l’essentiel de votre travail est fait ! Il ne s’agit pratiquement plus que d’assembler le tout  et de passer au four. En parlant de four, allumez-le à ce moment là à 200° environ.

    Mélangez donc les deux sauces, tomate/ bœuf haché à la béchamel. Remuez  bien afin d’obtenir quelque chose de bien homogène.

    5- Dans un grand plat rectangulaire, répartissez sur le fond, une louche de sauce, couverte d’un tapis de feuilles de lasagnes précuites, que l’on trouve dans tous les supermarchés. Recouvrez à nouveau le tout de la quantité nécessaire de sauce (soyez généreux/se car les lasagnes sont gourmandes de sauce), une couche de gruyère râpé, une couche de lasagnes, une couche de sauce, une couche de gruyère râpé et ainsi de suite jusqu’en haut de votre plat.

    Terminez par une couche de sauce suivie d’un peu de gruyère mais surtout de beaucoup de mozzarella coupée en tranches sur toute la surface. Enfournez.

    Conseils :

  • Il ne faut pas faire brûler la mozzarella, ce qui peut arriver très vite. Dans ce cas, soit on l’ajoute environ 20 minutes avant la fin de la cuisson, soit vous couvrez votre plat de lasagne d’une feuille d’aluminium que vous enlèverez 15 à 20 minutes avant la fin. Ces temps sont indicatifs, cela dépend de votre four bien évidemment alors, gardez l’œil ouvert !
  • Vos lasagnes seront prêtes lorsque vous pourrez y enfoncer une fourchette dedans sans aucune résistance.
  • Si vous les avez préparées à l’avance, laissez la feuille d’aluminium sur le dessus, coupez le four légèrement avant la fin de cuisson et sortez-les afin de pouvoir les repasser au four plus tard sans souci.
  • Mon avant dernier conseil sera soit de verser sur le dessus de vos lasagnes  le gros bol de sauce que vous aviez réservé, à ce moment là juste avant de les repasser au four, soit vous mettez ce surplus de sauce dans un joli bol ou une jolie saucière sur la table afin que vos invités puissent se servir avec gourmandise.
  • Et enfin, puisqu’il s’agit d’un plat complet, une petite salade verte composée très légère en entrée si vous y tenez, un bon fromage blanc de ferme au lieu d’un plateau de fromage et une salade de fruits frais en dessert seront amplement suffisants et encore, juste pour dire que vous avez proposé une entrée et un fromage. Quant au dessert, pas question de faire l’impasse (!) mais surtout pas quelque chose de lourd. Par conséquent, évitez les gâteaux au profit d’une salade de fruits frais ou même une glace.
  • Diaporama

    Recevez notre lettre d'information