Chaussons garnis

Partagez:
Bon ok, la forme n’est pas encore top mais c’était un premier essai avec le gadget que j’ai acquis il y a environ deux ans et que j’avais oublié au fond d’un placard. Je me dis que finalement à la main, je m’en sortais mieux ! Mais, patience. Au fil de mes chaussons, sur quatre portions, on voyait vraiment la différence entre le premier et le dernier. Donc, je suis sûre que sous peu, je vais devenir une pro.

Chaussons garnis


Mais revenons à nos moutons. Cette recette, qui n’en est  pas vraiment une, a l’énorme avantage de se décliner à ce que vous voulez : salé ou sucré, tout est possible ! Ces chaussons garnis n’attendent que votre imagination ou ce qui se trouve dans votre réfrigérateur.

Voici ce qui se trouvait dans le mien en l’occurrence :

  • Une pâte feuilletée (pour 4 gros chaussons)
  • des tomates séchées
  • du fromage à faire fondre (mozzarella, ou autres)
  • du saucisson (ou jambon cru ou des rondelles de saucisse, etc…)
  • de la crème fraîche épaisse
  • un jaune œuf par chausson
  • un jaune d’œuf pour l’ensemble
  • poivre du moulin
  • origan
  • Préparation :

  • Préchauffez votre four à 180°
  • De vos petits doigts de fée, armée d’un couteau de cuisine, faîtes à main levée quatre gros cercles dans votre pâte feuilletée ou faîtes faire à votre lame le tour de votre super gadget à chausson, lequel sera évidemment tourné à l’envers, face contre la pâte.  Réservez vos cercles  au fur et à mesure dans votre réfrigérateur car à température ambiante, la  pâte feuilletée a tendance à se ramollir et se déchirer très facilement.
  • Si vous utilisez le même gadget que moi, huilez votre ustensile, déposez votre cercle dessus afin de le remplir avant de le fermer. Déposez à l’intérieur vos petits morceaux de tomates séchées (coupez-les, ils sont trop gros sortis du bocal tels quels), vos cubes de saucisson, de fromage à fondre, votre jaune d’œuf, une cuiller à café de crème fraîche épaisse,  la pincée d’origan et le poivre du moulin.

    Quelques  conseils à ce stade :

  • Ne bourrez pas trop votre chausson, sinon, vous aurez de mauvaises surprises en essayant de le refermer.
  • Avec un pinceau culinaire, passez de l’eau sur les bords du chausson, pour les faire coller.
  • Refermez votre chausson en pressant doucement et non fortement (ce que j’avais fait la première fois et oh catastrophe ( !), quand j’ai voulu l’ouvrir ! Tout avait trop collé aux parois de l’ustensile et le chausson s’était déchiré à l’ouverture, le jaune d’œuf avait coulé partout !) Donc, allez-y en douceur et ouvrez avec la même douceur.
  • Dégagez le chausson  avec délicatesse pour le mettre sur une feuille de papier sulfurisé dans un plat allant au four.
  • Reprenez votre pinceau culinaire et dorez le dessus de votre chausson au jaune d’œuf.
  • Enfournez pendant environ 20 à 25 minutes.
  • Déclinez ce chausson comme vous le souhaitez, en version salée :

  •  avec de fines escalopes de foie gras crues à l’intérieur et des petits dés de carotte
  •  avec de la purée de tomate, mozzarella, lardons
  •  avec de gros dés de saumon, du citron, quelques petits champignons, un filet d’huile, du sel, de l’origan et de la crème fraîche épaisse
  •  Etc…
  • Dans ce cas, en entrée, vous ne servirez qu’un seul chausson par invité et vous le ferez de taille plus petite. Vous pouvez l’accompagner d’un petit dôme de lanières de poivron frits et aillé (rubrique « plat »)

    En plat principal, servez deux chaussons par personnes accompagnés d’une garniture de légumes de préférence.

    En version sucrée :

  •  avec des gros dés de pommes que vous aurez fait revenir dans une poêle au préalable avec du beurre ou du sirop d’érable,  du sucre blanc ou roux et une pincée de cannelle…
  • De gros morceaux de banane, une cuillère de nutella et des éclats de noisette.
  • Etc…
  • Diaporama

    Recevez notre lettre d'information